Site de Moyecques (esquisse de Matthieu Marty)

Missions

 

Fellow Ashoka en 2008, François Marty fonde la Foncière Chênelet en 2009 pour répondre à un problème sociétal majeur de logement des personnes aux plus bas revenus : la Foncière Chênelet « déplace les lignes » et propose un habitat écologique de très haute qualité à ces populations.

 

En premier lieu, nous construisons des maisons de qualité à rebours de la pensée dominante à savoir, “des pauvres maisons pour les pauvres”, avec les problèmes énergétiques et de loyers impayés qui en découlent.  

 

Les charges liées aux énergies, déjà très élevées, ne cessent d’augmenter. Cela constitue un enjeu majeur pour les populations à faibles revenus qui ne peuvent y faire face. Le logement écologique permet des économies de consommations importantes, mais sa filière est encore peu développée en France et ne s’adresse qu’à une population aisée. Nous construisons donc des maisons écologiques saines et confortables pour les populations ayant les plus bas revenus.

 

La population âgée française va doubler en quinze ans. La majorité des personnes âgées souhaitent pouvoir rester dans leurs logements, qui souvent, ne le permettent pas, car ils ne sont pas adaptés à la mobilité réduite des seniors. Face au vieillissement de la population, nous ne pourrons pas avoir de maison de retraite pour tout le monde. Nos maisons étant adaptées à la mobilité réduite et au handicap, les personnes âgées en perte de mobilité pourront rester longtemps dans leurs maisons.

 

 

 

Dates clés Foncière Chênelet
Dates clés Foncière Chênelet