couverture

Le Berry Républicain - Du locatif dans l'ancienne école de Sancoins (18)

Date
31/03/2020

Auteur: asgard

L’ancienne école, rue Paulin-Pecqueux, est en travaux. Elle est transformée en logements locatifs. Cela fait longtemps que les riverains de l'ancienne école communale n'entendent plus les écoliers. École de garçons jusqu'en 1967 puis, école primaire mixte, cette dernière a laissé sa place à une nouvelle école construite pour la rentrée 1984, tandis que l'ancien bâtiment d'enseignement était utilisé par des associations jusqu'à sa fermeture administrative en 2009. Le cheval de bataille de la municipalité : sauver ce bâtiment construit au XIX e siècle qui semblait voué à la démolition.

« La municipalité n'avait pas les moyens de le réhabiliter, toutefois une mise hors d'eau partielle avait été effectuée. La rencontre par le Relais de Bourges a permis de concrétiser ce projet de réhabilitation. La municipalité a vendu le bâtiment 1 euro, afin que l'ancienne école reprenne vie », a expliqué le maire, Pierre Guiblin, mardi, lors d'une visite du chantier.

Ces travaux, débutés en septembre, consistent en la réhabilitation du bâtiment en treize logements sociaux (onze T2 et deux T3) et un local commun. Les loyers iront de 300 à 400 euros selon le type d'appartement.

13 logements : onze T2, deux T3 et une salle associative

La réhabilitation se veut sociale de part l'accueil de personnes âgées où en situation de handicap. Ces dernières disposeront de logements adaptés à leur usage. Une coursive desservie par un ascenseur donnera accès à l'extérieur à tous, en particulier aux personnes âgées. Autre aspect social, ce chantier est réalisé avec des personnes en insertion (Le Relais). Tout le bâtiment est aménagé avec des matériaux biosourcés.

« Cette nouvelle forme d'habitat sera constituée d'un collectif où chacun participera aux ateliers organisés ou en passant des moments conviviaux. Une manière de préserver des liens avec l'environnement et de lutter contre l'isolement et le partage », a expliqué Pierre Gaudin, directeur construction de la Foncière Chenelet, maître d'ouvrage.

Le chantier sera livré fin 2020 et les habitants pourront entrer dans les logements début 2021.

La maîtrise d’œuvre a été confiée à Palabres Architectes.

Opération associée

Autres articles récents

Esquisse Marles les Mines (62)

La SAS Foncière Chênelet publie un appel d'offres portant sur la maîtrise d'oeuvre d'execution des 8 logements à Marles-les-Mines (62)

Rapport d'activité 2019

 

Dans le Larousse, le mot « avancée » outre son sens commun signifie : « partie terminale d’une ligne de pêche depuis le noeud de raccord du corps de la ligne jusqu’à l’hameçon. »