Fonciere chenelet esquisse

Vachères : plus d'écoliers grâce aux nouveaux logements

L'effectif des écoliers remonte dans le village de Vachères (Alpes de Haute Provence)
Date
01/11/2017

Auteur: helene

Grâce à la construction de trois logements, l'effectif scolaire remonte

La classe unique a repris des couleurs 

La politique sociale de cette commune des Alpes­ de-Haute-Provence a porté ses fruits. Grâce à la construction de logements sociaux, L'effectif scolaire remonte. Hier matin 16 élèves ont répondu présent à la petite école de Vachères.

 

Avec 16 écoliers à l'appel, c'est "une rentrée scolaire sous les meilleurs auspices" qu'a hier ac­compagnée Alain Clapier, maire de Vachères. Un maire heu­reux qui en ce 4 septembre voit les fruits rapidement produits par une politique municipale as­sise sur une priorité : accueillir de nouvelles familles grâce à la construction de logements so­ciaux. et ainsi consolider l'effectif de l'école en classe unique.

 

Un ef­fectif qui après plusieurs départs d'élèves vers le collège et deux an­nées consécutives de baisse était descendu au niveau critique de 12 écoliers. A 25 Km de Manosque, ce village niché à 830 mètres entre Reillanne et Banon, compte près de 300 habitants. Pour le maire, conserver l'école relève d'un en­jeu vital. Il a ainsi pris le taureau par les cornes pour faire sortir de terre des logements sociaux : trois T3 et un T4. Le chantier a démar­ré en mai 2016 pour se terminer en février dernier. H2P, principal bailleur social du département, ne s'est pas risqué dans ce projet de construction éloignê de l'axe ur­bain de la Durance. Le maire s'est tourné vers un bailleur social du Nord, la Foncière Chênelet.

 

C'est un bâtiment en bois et à basse consommation d'énergie qui a été construit. Les appartements sont équipés de poêles à granulés et de chauffe-eau solaires. Sanitaires et machines à laver fonctionnent avec l'eau de pluie récupérée dans une cuve de 27 000 litres. La com­mune gère l'encaissement des loyers, reversés au bailleur. Elle a mis le terrain à disposition et a investi 20 000 euros pour l'aména­gement des abords.

 

Sitôt livrés, si­tôt occupés par "des familles qui vivaient dans le secteur; dans un rayon de 25 Km, qui étaient mal lo­gées. Ces logements sociaux et éco­logiques leur permettent d'accéder à un loyer modéré pour des charges quasiment nulles. Au mois de mars le chauffage leur a coûté 5 euros ... " Une émulation qui a encouragé deux autres familles à venir s'ins­taller à Vachères. " Nous avons au village huit petits de plus " se féli­cite Alain Clapier. Aussi, en dépit de nouveaux départs vers le col­lège, l'effectif est remonté à 16 écoliers, dont 6 en maternelle.

 

L'ensei­gnant. Jean-François David, fait sa 23ème rentrée à Vachères. Pour le professeur des écoles, la classe à plusieurs niveaux est une pra­tique " très intéressante " qui tra­verse l'ensemble des programmes. " Les élèves s'enrichissent les uns les autres, les plus grands exer­cent un tutorat pour les plus petits. C'est une vie de classe sans frontière très sympathique, stimulante, qui permet aux enfants d'intégrer des repères solides.

 

Autour des« mots polis» les petits de maternelle sont déjà au boulot avec l'Atsem dont le poste a été renforcé. Les élus ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin et se lancent dans un nou­veau projet d'habitat : la réhabili­tation de trois logements commu­naux. Dans l'incertitude de la poli­tique éducative et territoriale à ve­nir, la vigilance reste de mise. 

NN. 

Autres articles récents

L'Epine Inauguration

 

Dans le cadre de la semaine de la finance solidaire, retrouvez l'entrevue de François Marty, président de la Foncière Chênelet qui était l'invité de BNP Epargne et Retraite Entreprises pour parler épargne salariale solidaire.

 

Vachères sous la neige

Le Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment, no. 6001

vendredi 2 novembre 2018

ENJEUX / Immobilier

Florence Quille