Fonciere chenelet esquisse

A la genèse du projet de Flocques (76) ...

Entrevue avec Eddie Facque, maire de Flocques et de François Marty, président de la Foncière Chênelet, par Fabienne Corruble, Actions et Territoires
Date
14/11/2019

Auteur: asgard

 

De la façon de provoquer des rencontres “constructives”…

 

 
Quand une municipalité rurale veut maintenir la dynamique de son centre-bourg par l’aménagement de terrains à lotir, trouver l’entreprise capable d’allier respect du budget, dimension écologique et valeurs sociétales, prend parfois la forme d’un chemin rocailleux embourbé d’obstacles. Mais il est possible d’en contourner certains et d’arriver plus vite au bout de la route quand une intermédiaire bien intentionnée  lui permet d’entrer en contact direct avec le partenaire adéquat. C’est ce dont a bénéficié la commune de Flocques, qui a pu sélectionner la Foncière Chênelet, pour la réalisation de 12 logements sociaux, grâce à Fabienne Corruble qui les a mis en relation. Témoignages croisés.

 

Quel était votre objectif ?

Eddie Facque, Maire de Flocques : Nous souhaitions pouvoir créer des logements sociaux qui permettent de maintenir le lien intergénérationnel au cœur du village tout en assurant un cadre de vie adapté et à faibles charges pour des séniors aux revenus modestes, souvent confrontés au handicap et à l’isolement. 

 

Quelle était votre problématique ? 

Eddie Facque, Maire de Flocques : Nous étions dans l’impasse avec les bailleurs sociaux locaux qui ne répondaient pas exactement à nos exigences. Il fallait en effet trouver un bailleur social capable de construire des logements écologiques, très peu énergivores, et assez grands pour y vivre confortablement avec un handicap et recevoir de la famille ponctuellement. Il fallait aussi que notre interlocuteur soit capable de mettre l’humain, la proximité et l’entraide au cœur de son action.

 

Comment l’avez-vous résolue ? 

Eddie Facque, Maire de Flocques : La rencontre avec Fabienne Corruble a été décisive. Fabienne a très bien cerné notre besoin et immédiatement identifié la Foncière Chênelet comme étant le partenaire adéquat. En nous présentant François Marty, Président fondateur de la Foncière Chênelet, Fabienne a apporté la première pierre à ce projet. Une réunion s’en est suivie et a permis au conseil municipal de visiter le siège de la Foncière ainsi que les ateliers de fabrication des matériaux de construction. Séduits par l’approche solidaire et humaine de Foncière Chênelet, nous avons souhaité collaborer. Certes il a fallu attendre que la Frontière obtienne l’agrément MOI (Maitre d’ouvrage d’insertion) l’autorisant à s’impliquer dans le département. Mais le projet va enfin voir le jour. Les travaux ont démarré en juin 2019 et devraient s’achever en 2020. 

 

Pourquoi les constructions réalisées par la foncière sont-elles particulièrement adaptées à l’objectif de la commune de Flocques ? 

François Marty, Président de la Foncière Chênelet : Notre originalité est que nous proposons un habitat écologique de très haute qualité à des populations à faibles revenus. Nos procédés de constructions écologiques (ossature bois et isolation botte de paille, des briques en terre crue pour les murs, chauffe-eau solaire, récupération des eaux de pluie pour les toilettes et la machine à laver qui représente 60% de la consommation d’eau….) permettent  de réduire sensiblement la consommation d’énergie, estimée à 50€ par mois pour un T2. Ce n’est pas négligeable dans une commune rurale à fort historique ouvrier. Au-delà de la dimension économique et écologique, je crois que la dimension sociétale de notre vision a pesé dans la balance. En effet, la Foncière Chênelet développe depuis ses débuts des logements faisant parfaitement cohabiter mobilité réduite et confort de vie sans négliger la richesse du contact humain, la proximité de la nature et la qualité de la construction. Enfin, notre partenariat avec Béguinage et Cie pour le choix, l’accueil et l’accompagnement des résidents avant, pendant et après leur installation a certainement compté pour la mairie de Flocques qui avait vraiment à cœur d’entretenir le lien intergénérationnel au sein de son village. 

 

Quel rôle Fabienne Corruble a-t-elle joué dans cette aventure avec la mairie de Flocques ? 

François Marty, Président de la Foncière Chênelet : Fabienne, qui est une femme de réseau incroyable et est dotée d’une capacité extraordinaire à faire du lien, nous a fait nous rencontrer. Elle avait identifié que nous pourrions travailler de concert sur ce projet et le faire aboutir. 

 

 

Lien social et intergénérationnel

12 logements sociaux de conception écologique à faibles consommations énergétiques vont prendre place au cœur du village de Flocques autour d’un espace public aménagé écologiquement, en face de l’école, de la mairie, de l’église et à deux pas de la place. 4 logements adossés au verger du village seront réservés à des familles et 8 logements de plain-pied seront entièrement adaptés pour accueillir des personnes âgées désireuses de rester au village. Béguinage et Compagnie, partenaire de la Foncière Chênelet, se charge d’animer une dynamique pour les personnes âgées afin de leur permettre d’appréhender leur emménagement, leur nouveau logement et les services de proximité dans un esprit convivial et d’entraide.

La réalisation des travaux est confiée à des entreprises locales et structures d’insertion par l’activité économique. L’opération de Flocques est la première réalisation normande de la Foncière Chênelet qui a obtenu son agrément MOI dans la région en 2017 pour accompagner ce projet très original de revitalisation du territoire rural.

> Plus d’infos en cliquant ici

Opération associée

Autres articles récents

La BTC

Quel usage pour la terre dans la construction ?

Pierre Gaudin, directeur des constructions de la Foncière Chênelet évoque l'usage de la terre crue dans les maisons Chênelet

Retour à la terre !

Flocques chantier

 

De la façon de provoquer des rencontres “constructives”…